L'éducation d'Helen Keller

Photo d'Helen Keller

À la fin du temps accordé par les parents, ils constatent qu'Helen a fait de gros progrès concernant la communication et l'autorité (elle ne fait plus de crises).

Un jour qu'Anne et Helen sont dans le jardin, elles s'approchent du puits. Anne fait toucher de l'eau à Helen et lui épèle sans cesse le mot : eau (w-a-t-e-r en anglais). Brusquement, Helen comprit.

Une porte s'ouvrit pour elle. Alors que la jeune handicapée avait en sa possession une tasse, elle la laissa tomber et prit Anne par la main. Elle l'emmena partout dans le jardin pour savoir le nom de toutes ces choses connues uniquement par le toucher d'Helen. C'est ainsi que la jeune fille apprit à communiquer avec le monde. Plus tard, elle apprit le braille, pouvant ainsi lire.

Après avoir appris le braille, pouvant ainsi lire, Helen ne cessa pas son ascension : avec Anne, elle parcourt l’est américain pour parfaire son éducation et fut l’élève de bon nombre de prestigieuses écoles pour malentendants.

Son histoire personnelle commence à être diffusée et Mark Twain, un de ses admirateurs, lui propose de payer ses études universitaires à la faculté de Radcliffe College, qu’elle réussit avec succès en devenant la première personne sourde-muette-aveugle à obtenir un diplôme universitaire en arts.

Le jour du 100ème anniversaire de la mort d'Helen Keller, le président Américain Jimmy Carter, approuvé par le congrès, déclara le 27 juin 1980 comme la journée Helen Keller.

En 1971 le "Lions Clubs International" avait également décidé d'une journée Helen Keller : le 1er juin.